top of page

ACTUS

pastille_logo_MUSEE_2019_logo_noir.png
  • Photo du rédacteurmusee-auch-ameriques

230 ANS DU MUSÉE : un anniversaire révolutionnaire

Né de la Révolution Française, le musée auscitain est l’un des plus anciens musées de France qui a connu plusieurs déménagements avant de s’installer dans l’ancien couvent des Jacobins. Il fêtera son 230ème anniversaire le 15 décembre prochain avec une nocturne pleine de surprises organisée de 17h à 22h.


montage statues antique précolombien musée des Amériques-Auch sur fond bleu nuit et paillettes

L’histoire mouvementée du musée d’Auch commence sous la révolution, en 1793, quand les citoyens Dartigoyete et Cavaignac, avec le soutien des révolutionnaires locaux Sentetz et Lantrac, vont par un arrêté officiel du 16 décembre créer un « museum provisoire ».

Il s’agit alors du second musée né de la Révolution, après le Museum central de paris (le Louvre). Les premières collections sont exposées dans les locaux de l’école centrale du Gers (aujourd’hui le collège Salinis) puis dans la grande salle de l’Hôtel de Ville, en étant enrichies des découvertes archéologiques locales.

Sous l’impulsion de Guillaume Pujos, à qui l’on doit l’exceptionnelle collection précolombienne du musée des Amériques-Auch, le musée est installé en 1919 dans la chapelle du petit seminaire (actuel Centre Jérôme-Cuzin). Il accueille alors le fonds d’atelier du sculpteur Antonin Carlès, légué par sa veuve.


Des traces du passé dominicain


A l’étroit dans ces murs, les collections auscitaines vont connaître un nouveau déménagement pour trouver refuge le 27 décembre 1979 – date de l’inauguration officielle – dans les bâtiments de l’ancien couvent des jacobins, dont la ville s’est portée acquéreur.

Les Jacobins – leur nom vient de la « maison-mère » des Dominicains installée rue St Jacques à Paris – sont présents à Auch depuis 1386, tout d’abord rue des Grazes. En 1409, ils installent leur monastère dans les bâtiments attenants à leur nouvelle église. Celle-ci est issue de l’agrandissement d’une première église dédiée à St Laurent, l’une des plus anciennes de la commune.

A la Révolution, la communauté est dispersée et le monastère sera successivement transformé en écurie, en école apostolique… avant d’accueillir le musée auscitain.

Les arches de l’ancien cloître, un escalier d’honneur en pierre et fer forgé… le musée des Amériques-Auch conserve encore des vestiges de ce passé « dominicain », l’une de ses nombreuses vies !


Une nocturne pour l’anniversaire


Le musée des Amériques-Auch fêtera son 230ème anniversaire le 15 décembre prochain.

A cette occasion, une nocturne est organisée de 17h à 22h (entrée gratuite), avec notamment au programme des visites dans une ambiance si particulière à la nuit tombée mais aussi une évocation théâtrale des personnages emblématiques de l’histoire du musée et de ses collections. Ils vont ressusciter pour cet anniversaire exceptionnel !






362 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Bình luận


bottom of page