LE MUSÉE DES AMÉRIQUES – AUCH POLE NATIONAL DE RÉFÉRENCE

pastille_logo_MUSEE_2019_logo_noir.png

Un musée Pôle National de Référence
 

Comme on peut le constater, la vocation américaniste du musée s’est forgée tout au long du XXe siècle pour trouver son apogée entre 2005 et 2015. En 2016, les exceptionnelles collections de plumasserie du musée ont même fait l’objet d’une exposition temporaire au musée du Quai Branly – Jacques Chirac*. Aujourd’hui, cette composante fait partie intégrante de l’histoire de la ville et de l’identité même du musée. Elle en est indissociable. Devenu désormais musée des Amériques d’Auch, l’établissement est le premier musée de France à recevoir le label Pôle national de référence en art précolombien et art sacré latino-américain.


Un des objectifs de ce label est d’aider les musées spécialisés dans un domaine particulier de renforcer leur collection en favorisant la circulation de pièces entre musées. De nombreuses structures en France conservent en effet des collections qui, faute d’être intégrées dans leur projet scientifique et culturel, ne sont pas exposées. L’inventaire dressé par Pascal Mongne a dénombré par exemple plus de 32 000 objets américains répartis dans plus de 170 musées en région. Ceux-ci pourraient faire l’objet d’échange, de prêt ou de dépôt pour être mis en valeur et former ainsi une collection de référence.

* Plumes, visions de l’Amérique précolombienne » du 22 novembre 2016 au 29 janvier 2017

pastille_logo_MUSEE_2019_logo_noir.png

Interview de Franck Montaugé, sénateur du Gers
 

Vous êtes à l’origine de la création du label Pôle national de référence qui a été attribué pour la première fois en France au musée des Amériques – Auch, quel était l’objectif de la démarche ?
 

L’amendement que j’avais déposé pour créer ce nouveau label a été adopté en 2016 dans la loi Liberté de création, architecture et patrimoine. L’objectif était de pouvoir valoriser des collections publiques qui ne sont pas ou très peu présentées au public faute de correspondre aux projets scientifiques ou aux capacités des musées qui les détiennent. L’exemple des arts précolombiens est symptomatique : à ce jour, 173 musées en France abritent plus de 190 000 pièces. 84% d’entre elles sont au musée du Quai Branly Jacques-Chirac, 5% au musée des Amériques – Auch et 11% (plus de 20 000 pièces) dans les 171 autres musées. Cette répartition comprend une forte proportion d’ensembles de moins de 50 pièces, une situation singulière qui fait que très peu de musées disposent de collections suffisantes pour développer une présentation pertinente.
Cette situation vaut pour les arts précolombiens, mais on peut faire le même constat avec les arts océaniens, les arts africains, asiatiques ou d’Amérique du Nord.

 

Quel est dès lors le rôle des « pôles nationaux » ?
 

Le label est attribué sur avis du Haut Conseil des Musées de France à des établissements qui ont développé une véritable expertise dans un domaine particulier et présentent un projet scientifique. Ces pôles ont vocation à attirer à eux, par le biais de prêts temporaires ou permanents, par l’organisation d’événements ou d’expositions, tous ces fragments de collections dispersés et, de fait, non présentés au public. Les établissements prêteurs pourront se voir prêter en retour des objets se trouvant dans les réserves des musées nationaux et correspondant mieux à leurs propres collections. Sans avoir besoin de déployer des moyens coûteux, ce dispositif s’il est bien compris et bien utilisé par les musées, doit permettre de faire sortir des réserves des musées, parisiens par exemple, des œuvres non présentées qui peuvent constituer un événement culturel local pour le musée qui va les recevoir. C’est un moyen simple de dynamiser des musées de province qui possèdent souvent des collections remarquables mais trop peu connues.
 

Le musée des Amériques – Auch est le premier à recevoir ce label, qu’est-ce que cela vous inspire ?


Vous l’avez compris, le contenu et le cahier des charges de ce nouveau label a été inspiré par la particularité du musée d’Auch qui possède la deuxième collection de France d’art précolombien après le musée du Quai Branly. Le musée des Amériques – Auch a la charge d’expérimenter ce dispositif qui n’a jamais été testé. C’est une grande responsabilité, mais c’est aussi une grande chance. Depuis plusieurs années maintenant, ce musée travaille avec le succès que l’on sait à l’enrichissement de ses collections, je ne doute pas que ce label constitue un coup de pouce supplémentaire. Renforcer l’attractivité et le rayonnement du musée, c’est aussi servir le développement de tout le territoire du Gers, de la ville d’Auch et de l’agglomération Grand Auch Cœur de Gascogne, tout en contribuant à l’attractivité d’autres musées partenaires. En définitive le concept de «pôle national de référence» qui je l’espère va prospérer dans différents domaines peut participer du déploiement d’une véritable politique territoriale de valorisation des musées de France situés en province. Nous avons donc beaucoup de raisons de fonder nos espoirs dans ce label.
 

Musée des Amériques – Auch - Volume Original
00:00 / 00:00

Entrée du public : 9 rue Gilbert Brégail - AUCH
Adresse postale : 4 place Louis Blanc - AUCH
Tél : 05 62 05 74 79

E-mail : musee@grand-auch.fr
Site internet : www.ameriques-auch.fr

Tarification :

Plein tarif : 5 €
Tarif réduit : 2,50 €
Gratuité pour les moins de 18 ans et demandeurs d’emploi.
Gratuité d’entrée le premier week-end de chaque mois.

pastille_logo_MUSEE_2019_logo_noir.png
pastille_logo_MUSEE_2019_logo_noir.png

Horaires d’ouverture :

D’avril à septembre, ouvert tous les jours de 10h à 12h15 et de 14h30 à 18h
D’octobre à mars, ouvert tous les jours de 10h à 12h15 et de 14h à 17h15 (sauf jours fériés)
Fermeture annuelle au mois de janvier
(Fermeture de la billetterie 40 minutes avant celle des portes)

Accessibilité totale du musée aux personnes à mobilité réduite
Parking du quai Lissagaray à proximité (300 mètres)

logo_pah_sitemusee_2015.jpg
logo-gacg-vertical-musee.jpg
newlogo_grandssitesoccitanie_mini.jpg
logo_museesoccitanie.jpg
musee-de-france-logo-neg.jpg